06 octobre 2009

Les résultats de la votation

Consultation citoyenne sur l'avenir de la Poste

La privatisation c'est un NON massif !

L’UL CGT du Conflent se réjouit du succès de la consultation sur la Poste dans le Conflent (voir les chiffres dans le communiqué du Comité ci-dessous) et le reste du pays.

Ce qui vient d’avoir lieu en France avec cette consultation – une initiative inédite – est énorme : 2 123 717 votes sur l’ensemble du territoire (comptabilisés à la date du 5 octobre), avec plus de 90% des électeurs disant NON au projet de loi gouvernemental ouvrant la porte à la privatisation : un verdict sans appel. Ce projet de loi, illégitime, doit être retiré !

Ce succès a été permis par l’unité d’action qui s’est réalisée, tant localement que nationalement, entre plusieurs organisations – syndicales, politiques, associatives – et qui doit se poursuivre en s'amplifiant. Une puissante mobilisation conjuguée des postiers, des usagers et des élus est nécessaire pour mettre en échec le projet gouvernemental.

Ce succès témoigne de l’attachement profond de la population au service public postal  qui, au-delà de son rôle économique, joue un rôle de lien social indispensable et irremplaçable. Il témoigne également d’une volonté démocratique de la population d’être consultée et entendue sur des questions qui engagent son quotidien. La Poste appartient à toutes et tous ! Aucune modification de son statut ne peut se faire sans l'organisation d'un référendum. La démocratie doit être respectée !

Forte de ce succès, la lutte continue – en défense de la Poste et, par-delà, pour des services publics de qualité !

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué publié par le Comité du Conflent contre la privatisation de la Poste, dont l’UL CGT est partie prenante aux côtés du NPA, du PG, du PCF, d'ATTAC et de Nature et Progrès – et dont nous souhaitons un élargissement à tout opposant à la casse du service public postal.


Consultation citoyenne dans le Conflent sur l’avenir de la Poste

Le Comité du Conflent contre la privatisation de la Poste tient à remercier la population et tous les élus(e)s qui, au-delà de leurs différences, on agi politiquement au sens noble du terme, en tant que citoyens, pour la défense de la Poste et du Service public.

A ce titre, il remercie particulièrement les communes de : Campôme, Canaveilles, Catllar, Caudies de Conflent, Codalet, Fillols, Fontpédrouse, Jujols,  Mantet, Los Masos, Marcevol, Nyer, Olette, Oreilla, Py, Railleu, Ria-Sirach, Rodès, Sahorre, Sansa, Serdinya, Taurinya, Thues entre Valls, et Villefranche qui ont permis de réussir cette consultation.

De toutes nos communes du Conflent, et au-delà, les mêmes résultats convergent : la défense de la Poste rencontre un profond soutien populaire.

A Prades, Vernet-les-Bains, Ayguatèbia, Marquixanes et Mosset, la consultation a été organisée par le Comité lui-même.

En très peu de temps (douze jours sur le Conflent), et peu de moyens, cette votation a rencontré la sympathie de l’opinion publique :

Résultats provisoires :

2588 votants au total sur 28 communes

2545 NON AU PROJET

27  OUI

16 NULS

soit 98,95 % des suffrages exprimés contre le projet de privatisation.

Ce vote franc et massif est un formidable atout pour rester mobilisés et, ainsi, faire reculer les privatiseurs. Cette consultation citoyenne est l’exemple même de la volonté des citoyens d’être consultés sur un dossier où le pouvoir en place le leur refuse. Un exemple démocratique à suivre.

Le Service public est la propriété de la Nation et ne doit pas être à la disposition des intérêts privés. Lors de cette consultation, souvent, les gens nous ont exprimé leur ras le bol de voir disparaître les Services publics les uns après les autres.

Si le gouvernement croyait pouvoir faire passer la privatisation comme une lettre à la poste, il se trompait gravement. Il doit retirer son projet ou organiser un referendum. Il s’agit d’une propriété collective, une propriété du Peuple et donc tous les citoyens doivent pouvoir se prononcer sur son avenir.

Prades, le 5 octobre 2009

Le Comité du Conflent contre la privatisation de la Poste

12, rue des Pyrénées-66500 Prades

Courriel : comite-conflent-contre-privatisation-poste@laposte.net

Téléphone : 06.81.58.00.00

Pour consulter les résultats commune par commune, cliquer ici :R_sultats_provisoires_votation_poste_conflent


Posté par jbgg à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les résultats de la votation

Nouveau commentaire