10 mars 2010

medico social en danger

LE MEDICO-SOCIAL EN DANGER

GRAND RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE LE 15 MARS A 15H

Le 15 mars 2010

La Convention Collective Nationale 66 aura 44 ans

Depuis décembre 2008, les syndicats employeurs  ont engagé une phase de révision de la CCNT 66.

Leurs propositions portent atteinte aux conditions de travail ainsi qu’à la qualité de l’accompagnement des personnes handicapées ou en difficulté, ces propositions visant uniquement la réduction des coûts salariaux par la déqualification des salariés, la réduction de l’ancienneté, la remise en cause de congés supplémentaires conventionnels etc….

Par ailleurs la  loi « hôpital, patients, santé et territoire » (loi Bachelot)  débattue à l’Assemblée Nationale renforce la marchandisation de ce secteur. Conjuguée à la Révision Générale des Politiques Publiques (R.G.P.P) et la réforme des collectivités locales (regroupement des régions, départements devant s’occuper de « ses pauvres » et de « ses handicapés »…..), cette loi va accentuer le transfert de charge de l’Etat et de l’Assurance Maladie vers les collectivité locales.

Cette politique vise en premier lieu à une réduction des coûts en tout genre qui vont à l’encontre des besoins des usagers et des personnels.

La CCNT 66 doit maintenir son « caractère national garant des missions de service public et de nature volontairement non lucrative de ce secteur. Nous ne voulons pas d’un « socle » conventionnel national à minima.

La CCNT 66 doit rester structurée autour des qualifications, des diplômes nationaux et des métiers qui sont reconnus dans tout le secteur en y intégrant les nouveaux métiers.

Les salariés réclament une revalorisation générale des salaires et le maintien et la généralisation pour tous les personnels des congés annuels supplémentaires, éléments essentiels du contrat collectif conventionnel reconnaissant jusqu’ici de la difficulté de cette profession.

Il faut que les modifications apportées à leur convention aille vers son amélioration et non vers son démantèlement. Ils veulent garantir la qualité de leurs pratiques.

Des dizaines de milliers de salariés sur toute la France sont en action. Ils rejettent avec colère et détermination ce démantèlement programmé de la principale convention collective du secteur social et médico-social.

Venez nombreux les soutenir devant la Préfecture

où ils fêteront dignement l’anniversaire de leur convention !

Assurons lui un avenir pour qu’elle reste encore longtemps l’outil qui garantisse  la qualité de prise en charge des usagers, mais aussi des conditions de travail et des salaires des personnels :

SOLIDARITE !

Posté par jbgg à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur medico social en danger

Nouveau commentaire